29 août

Votre agence immobilière de Pons vous encourage à devenir propriétaire maintenant !

crise du logement, maison billets et pices

Vous souhaitez acheter un bien immobilier près de Cognac ? Ne tardez pas. Inutile d’attendre que les taux d’intérêt chutent encore. Croyez-le, ils sont déjà si bas qu’il n’y a plus grand-chose à espérer. N’imaginez quand même pas que la banque vous prêtera à des taux négatifs. Surtout que, sachez-le, selon Vousfinancer.com, courtier en crédits immobiliers, la baisse des taux a été si forte qu’en seulement 6 mois la capacité d’emprunt pour 1 000 € par mois est passée au-dessus de la barre symbolique des 200 000 € quand le coût pour 200 000 € empruntés a lui reculé de 16 000 €. Votre agence immobilière de Pons fait le point sur la situation.

Des taux toujours plus bas
Selon l’Observatoire crédit logement, la baisse a été rapide jusqu’à des niveaux inconnus jusqu’alors : 1,69 % en moyenne sur le 2e trimestre 2016, 1,62 % en juin, soit 3,5 fois moins qu’au début des années 2000. « Par rapport à janvier, nous parvenons à obtenir des taux inférieurs de 1 % même parfois grâce aux décotes importantes qu’accordent nos partenaires bancaires pour les meilleurs profils, analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.com. Cela est lié à la forte concurrence entre les banques qui s’est renforcée au fil des mois dans un contexte de demandes de crédit certes dynamiques, mais tout juste en ligne avec leurs objectifs de production de crédits élevés pour 2016.» De quoi faire sensiblement diminuer le coût d’un crédit, non ?

Le problème c’est que, si le pouvoir d’achat a beaucoup augmenté (vous pouvez aujourd’hui acheter une pièce de 30 m² supplémentaire), la situation devrait se dégrader progressivement à cause de la remontée des prix qui s’amorce. Et oui, si les acheteurs actuels empruntent dans d’aussi bonnes conditions, c’est grâce à deux éléments : la baisse des taux conjuguée à celle des prix ! Sur 2016, l’augmentation des prix pourrait être de 2 % à 3 %. Et en 2017, la hausse devrait s’accélérer. Malheureusement, les prix devraient alors retrouver leur plus haut niveau, ceux de 2012.

O.D. / Bazikpress © Unclesam

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée