22 déc

Une annonce immobilière à Cognac est un bon début à condition que vous mettiez la main à la patte !

petite annonce immobilier - journal d'annonces de vente

Malheureusement, peu de logements se vendent par le bouche à oreille. En général, les vendeurs n’échappent pas à la case « annonce immobilière ». Vous avez un bien à vendre à Cognac ? Un appartement, une vieille bâtisse en pierre ? L’annonce immobilière est une étape incontournable. Le point de départ de tout. Mais attention, même si celle-ci fourmille de trésors, d’astuces technologiques dernier cri comme des clichés faits par un photographe, de la géolocalisation, un plan 3D…, ce n’est pas pour autant que vous êtes assuré de vendre votre logement ! Pour y arriver, il va falloir mettre la main à la patte et donner un coup de main à votre agence immobilière. Explication.

Quel est le but d’une annonce immobilière ?
Une annonce a pour objectif d’attirer l’attention des acheteurs potentiels, de les séduire afin qu’ils se déplacent chez vous et pas chez quelqu’un d’autre. Alors après tous ces efforts, peut-être vaudrait-il mieux ne pas les décevoir ! En clair, ne pas leur présenter un logement en désordre, encombré, sombre et mal odorant. Ce n’est pas un bon point de départ. Et rappelez-vous, vous n’avez qu’une seule chance. S’ils sont déçus, ils ne reviendront pas. Vous pensez que l’important n’est pas là ? Que ce qui compte, c’est l’agencement des pièces, le nombre de mètres carrés, l’emplacement… ? Vous n’avez pas tort, seulement, la première impression est souvent la bonne. Or pour se lancer et faire une offre d’achat, un acquéreur a besoin de se projeter, de s’imaginer vivre chez vous, comment pourra-t-il y parvenir s’il n’est pas à l’aise au milieu de votre bazar. Il y a des risques qu’il écourte la visite, déçu.

Vous voulez séduire les acheteurs ? Lancez-vous dans du rangement, du ménage… Présentez-leur un logement impeccable ! Et si vous voulez vraiment permettre à l’acheteur de se projeter, un conseil : quittez les lieux. Les acquéreurs sont plus à l’aise lorsque le propriétaire n’est pas présent durant les visites.

O.D. / Bazikpress © Olivier Le Moal

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée