30 Déc

Pas besoin d’apport pour acheter un appartement à Cognac !

Malgré une hausse incessante des prix de l’immobilier, les taux exceptionnels de cette année et plus particulièrement du 3e trimestre 2019 auront rendu l’accession à la propriété plus facile, et ce, même pour les profils les plus fragiles. Résultat, le marché en cette fin d’année est en bonne santé et essentiellement porté par des primo-accédants toujours plus nombreux ! Vous voulez acheter un appartement à Cognac ? Vos moyens sont limités ? Pas de panique : le nombre de dossiers financés avec peu d’apport ne cesse d’augmenter !

Les courtiers observent en effet une hausse du nombre de dossiers avec un taux d’apport inférieur à 10% et ce, quel que soit le profil de l’acquéreur. Alors qu’en 2014, 24% des primo-accédants empruntaient avec des apports inférieurs à 10%, ils étaient 43% en 2019 (49% des investisseurs locatifs étaient dans le même cas en 2014, contre 69% en 2019. Chez les secundo accédants, la proportion est passée de 19% en 2014 à 36% en 2019).

« Attention, la baisse du taux d’apport n’est pas un signe d’appauvrissement des emprunteurs français, mais plutôt un signe de bonne gestion de la part de ces épargnants. Les taux étant particulièrement bas, il est plus intéressant d’emprunter tout en conservant son épargne financière, plutôt que fournir un gros apport », explique Philippe Taboret, Directeur général de Cafpi.

Et pour 2020 ?
« Les trois baisses en 2019 par la FED de ses taux directeurs ainsi que la réactivation par la BCE de son programme de rachats de dettes nous laissent penser que les taux de crédits immobiliers en France resteront très bas, au moins jusqu’à la fin du 1er semestre 2020 », précise Philippe Taboret.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée